Moto : conseil et astuce pour sortir son deux roues de l’hivernage

Publié par Céline le 6 juin 2013 dans Conseils

Enfin le beau temps ! Vous allez pouvoir profiter de votre moto. Toutefois, il est hors de question de la sortir du garage et de vous lancer sur la route. Pour terminer son hivernage en douceur, votre bolide réclame quelques précautions.
Une moto sous la neige

Préparation de votre engin

Avant la première utilisation du printemps, vous devez débâcher votre moto. Tout d’abord, nettoyez-la. Ensuite, il va falloir faire un peu de mécanique.

 

Commencez par vous préoccuper de la batterie. Après un arrêt prolongé, celle-ci aura sans doute besoin d’être rechargée, voire d’être changée. Ensuite, mettez votre starter à fond et essayez de démarrer votre bolide. Il refuse ? Plusieurs solutions s’ouvrent à vous (par ordre de préférence) : mettre le robinet de dépression en position « PRI », tirer sur la batterie, pulvériser un aérosol de démarrage immédiat sur le filtre à air. Si votre moto démarre avec des difficultés ou pétarade, le système est alors peut-être encrassé. Utilisez un produit nettoyant pour carburateur.

 

 

Une fois que votre moteur fonctionne correctement, graissez les câbles, les axes d’articulation des leviers et des pédales ainsi que la chaîne de transmission. Pour finir, n’oubliez pas d’effectuer la pression des pneus et de vérifier le bon fonctionnement des phares et des clignotants.

 

Votre moto a refusé de démarrer ? Une visite chez le garagiste s’impose. Vous pouvez compter sur votre assurance moto pour vous envoyer une dépanneuse à domicile si vous disposez de la garantie assistance 0 kilomètre. Pour trouver une assurance performante pour votre moto, vous pouvez utiliser l’outil de simulation mis gratuitement à votre disposition sur ce site.

Première sortie de la moto

Votre assurance moto comporte une période « hivernage » et une période « utilisation » ? Contactez impérativement votre assureur avant votre première sortie pour l’informer et mettre ainsi vos garanties à jour.

 

Si vous avez la chance de ne pas avoir à passer par la case « mécanicien », rendez-vous à la station service dès la sortie du garage. Faites-y le plein. Pensez également à faire la pression des pneus et à offrir un nettoyage à votre bolide si vous n’avez pas pu le faire à la maison.

 

Ensuite, vous pouvez rouler ! Toutefois, ce n’est pas aujourd’hui que vous profiterez de sensations fortes. En effet, après l’hivernage, la moto a besoin d’être rodée sur quelques dizaines de kilomètres. Cette démarche vous permet de désencrasser le moteur et de vérifier le bon fonctionnement des freins. De plus, elle vous permet de vous réhabituer au pilotage de votre moto, activité que vous n’aviez pas pratiqué depuis plusieurs mois. Ainsi, le rodage après l’hivernage est une étape indispensable pour votre sécurité.

Ensuite, à vous la route !

A la recherche de conseils ou d’un contrat d’assurance pour votre moto ? Rendez-vous sur le comparateur en ligne !

Partagez ces bons plans avec votre entourage !
  1. Arnauda publié le

    J’ai une question concernant le rodage d’après hibernage : combien de temps/km estimez vous nécessaire pour que je puisse profiter de ma moto ?

    Arnaud

    Répondre
    1. Thibaulta publié le

      Rouler tranquillement une dizaine de km est suffisant pour le rodage

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *