Moto : un contrôle technique obligatoire dès 2017 ?

Publié par Guillaume le 29 novembre 2015 dans Actualité

Véritable révolution pour les motards, l’obligation d’un contrôle technique obligatoire à la revente d’un deux-roues pourrait entrer en vigueur dès 2017. Le point sur une mesure aussi controversée qu’inattendue.

 

 

Motards : la hausse de la mortalité routière

 

casque de protection pour motoLe premier semestre 2015 restera funestement marqué d’une pierre blanche sur la thématique de la sécurité routière. La faute à une hausse sensible du nombre de morts sur les routes hexagonales : à titre d’exemple, sur le seul mois de juillet, la mortalité routière a bondi de 19,2%. Pour y remédier, le gouvernement de Manuel Valls s’est réuni en Comité interministériel de sécurité routière et a présenté plusieurs propositions susceptibles d’inverser cette tendance, voire même de passer sous la barre des 2000 morts par an. Le ministère de l’Intérieur s’est d’ailleurs focalisé sur les motards. La raison est simple : en 2014, les usagers de deux-roues motorisés ont été 23 fois plus exposés aux accidents mortels de la route que les automobilistes, et représentent par ailleurs les deux tiers de la hausse de la mortalité en juillet. Pour enfin passer sous la barre des 2000 morts par an et rassurer les acteurs de l’assurance moto, préoccupés par le grand nombre de motards accidentés de la route, les mesures annoncées s’avèrent drastiques.

 

 

Sécurité routière : principales réformes pour les deux-roues

 

Concernant les deux-roues, le gouvernement a annoncé 3 principales réformes : un contrôle technique obligatoire intervenant au moment de la vente du deux-roues, l’obligation pour les motards du port de gants homologués, ainsi que 7 heures de moto-école avant de prendre le guidon d’un engin de plus de 56 cm3. La réaction des motards ne s’est pas fait attendre, et s’est concentrée sur le sujet du contrôle technique, dont la mise en place interviendra au plus tard à l’horizon 2017. Même calendrier pour l’obligation du port de gants homologués, qui s’appliquera en outre au passager et dont le non-respect sera sanctionné par une amende de 2ème classe (35 €, avec possible retrait de 2 ou 3 points).

 

 

Contrôle technique : l’exception des deux-roues

 

L’idée d’imposer un contrôle technique aux motards s’avère d’autant plus polémique que la non-obligation des deux-roues à se soumettre à un contrôle technique a été confirmée en 2014 par le Parlement européen. Principaux arguments des pourfendeurs de la mesure : selon les données publiées par le gouvernement, la majorité des accidents de deux-roues impliquent des motos qui ont moins de cinq années au compteur. En outre, l’enquête européenne MAIDS n’a relevé un problème technique du deux-roues que dans 1,1 % des accidents. Des sources proches du dossier soulignent le poids du lobby des assureurs moto dans ce dossier, où le véritable enjeu serait de limiter le nombre de machines non conformes avec moteurs débridés et échappements libérés. Reste désormais à connaître les modalités d’application d’un éventuel décret sur le contrôle technique obligatoire à la revente d’un deux-roues.

 

 

Dans cette attente, si vous possédez un deux-roues, n’hésitez à prendre les devants et à comparer en ligne les différentes offres d’assurance moto, pour souscrire la plus adaptée à vos besoins comme à votre style de conduite.

 

 

Partagez ces bons plans avec votre entourage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *